Bilan des assises de l’eau

Goutte d'eau

Bilan des assises de l’eau: après 8 mois de concertation, le deuxième volet des assises de l’eau est terminé. En effet, au mois de juillet 2019, les mesures pour préserver la qualité et la quantité de la ressource en eau ont été présentées. C’est l’occasion de faire le point sur cette démarche.

Un premier volet axé sur les réseaux d’eau

Le premier volet des assises de l’eau a été lancé en avril 2018. Celui-ci s’était concentré sur la question des réseaux d’eau et le petit cycle de l’eau. Il a ainsi abouti à 17 mesures pour relancer l’investissement dans ces domaines. Les membres du groupe de travail « Eau » avait alors décrypté ces mesures.

Un diagnostic avait notamment mis en lumière qu’un litre sur cinq se perd dans les réseaux d’eau à cause de fuites. Voir notre article:  Le renouvellement des réseaux d’eau pour éviter la fuite

Un deuxième volet axé sur la gestion durable des ressources

Le deuxième volet a débuté en novembre dernier et était consacré au grand cycle de l’eau. L’objectif était de réfléchir aux moyens de s’adapter aux changements climatiques, à leurs conséquences et à la diminution prévue des ressources en eau. En effet, en 2050, on prévoit une diminution des débits moyens annuels des cours d’eau en métropole de 10 à 40% par rapport à aujourd’hui. De plus, pour environ 9 français sur 10, le changement climatique a des répercussions sur le cycle de l’eau (Sondage Ifop, juillet 2018).

Le Ministère de la transition écologique et énergétique présentait les conclusions de ce deuxième volet dans un dossier de presse.

Assises de l'eau - volet 2: cycle de l'eau et changement climatique

Celui-ci présente 3 objectifs prioritaires :

  • Protéger les captages d’eau potable pour garantir une eau de qualité à la source
  • Économiser et mieux partager l’eau pour préserver une ressource vitale
  • Préserver nos rivières et nos milieux humides

Pour répondre à ces 3 objectifs, le Gouvernement souhaite donner davantage de moyens aux collectivités locales, développer des outils de gestion d’eau sur l’ensemble du territoire et favoriser les changements de comportement par une communication adaptée.

Néanmoins, dans un communiqué de presse, les acteurs de la Filière Française de l’Eau appelaient le Gouvernement à « ouvrir un grand chantier de restructuration du financement du secteur de l’Eau« .

Pour en savoir plus : Jean-François Commaille – Pilote du groupe de travail Eau : eau@b2e.bzh

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Plus d'articles
assises de l'eau
Quelles priorités pour l’investissement dans les réseaux d’eau ?