Programmation et conception : les objectifs 2020/2021 du GT Bâtiment numérique et bas carbone

Après plusieurs séances de travail sur la thématique numérique et bas carbone, les acteurs du bâtiment ont commencé à tracer une ébauche des livrables attendus. Les focus thématiques ont concerné la programmation et la conception / exécution. Dans cet article, Eric LEROGNON et Alexia LOPEZ vous dévoilent les objectifs du GT dont ils sont copilotes.

Phase 1 : Programmation

Au cours des séances sur la programmation , les échanges divers et variés ont permis de faire remonter 3 éléments : l’émergence des besoins pour mettre le numérique au service du bas carbone (1), les critères et les outils d’aide à la décision (2) et les besoins de formation (3).

1. Émergence des besoins pour mettre le numérique au service du bas carbone

Le premier élément concerne l’émergence des besoins pour mettre le numérique au service du bas carbone.

Pour répondre à cette problématique, une proposition de cartographie des retours d’expériences a été émise grâce à la mutualisation de nos outils (interroger la base construction 21) pour mettre en relation les besoins spécifiques du numérique et du bas carbone. Dans le même ordre d’idées, cartographier les logiciels disponibles en phase de programmation.

2. Les critères et les outils d’aide à la décision

Le deuxième élément abordé concerne les critères et les outils d’aide à la décision .

En effet, les nombreux échanges ont convergé vers l’importance de définir les critères pertinents pour orienter les choix.

3. Les besoins de formations

Le 3ème et dernier élément concerne les besoins de formation. En effet, une proposition faite par les acteurs de ce groupe de travail est de rédiger :

  • Une charte des bonnes pratiques des méthodologies collaboratives de la donnée qui se traduira par une identification des acteurs et des ressources matérielles présents sur le territoire ;
  • Un cahier des charges pour les modules de formation destinés au maitres d’ouvrages (MOA) et à leurs assistants (AMO) sur les dimensions écologiques des logiciels et le mode collaboratif.

Phase 2 : Conception / Exécution

Durant la phase conception, 3 grandes thématiques se sont dessinées : les bonnes pratiques et la gouvernance (1), la méthodologie et les outils (2) et enfin la formation (3).

1. Les bonnes pratiques et la gouvernance

Cette première grande thématique pourra se traduire par la rédaction d’un guide de bonnes pratiques afin d’orienter les acteurs dans le partage des retours d’expérience, de référencer les « sachants et experts » et de créer les échanges entre professionnels.

2. La méthodologie et les outils

Les premiers retours sur les textes d’application de la RE2020 modifient sensiblement les processus de conception. Les modes de calculs imposent (bien plus que la RT2012) une anticipation des choix techniques souvent incompatibles avec le phasage d’un projet.

Cette réflexion fait référence à la méthode d’implémentation progressive de la donnée autour de méthodes et outils spécifiques qui aboutiront sur des tests (utilisateurs et éditeurs).

3. formation des professionnels

Sujet indispensable dans le déploiement du numérique et de l’approche bas carbone, ce thème de la formation des professionnels pourra se traduire par une identification des acteurs experts en bas carbone et numérique grâce à un référencement des qualifications des compétences et des références de ces derniers.


Ce sujet vous intéresse ? Vous souhaitez plus d’informations ? N’hésitez pas à contacter :

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Plus d'articles
Valorisation des cendres issues de la biomasse
Développement d’une solution pour la valorisation des cendres issues de la biomasse