Se chauffer sans alimenter le réchauffement climatique, c’est possible!

solution naoden biomasse chaleur renouvelable

La chaleur représente près de la moitié des besoins énergétiques de la France. Pourtant, elle reste majoritairement alimentée par des énergies fossiles. Pour échanger sur le sujet, la semaine de la chaleur renouvelable a eu lieu du 4 au 6 décembre 2018. C’est l’occasion de faire le point sur cette demande et sur les solutions existantes à l’heure actuelle.

Des réseaux alimentés par des énergies renouvelables et de récupération

La chaleur est un enjeu majeur de la transition énergétique de notre pays. Elle représente la moitié de la consommation énergétique française et reste majoritairement produite par des énergies fossiles, importées et carbonées. Les sources utilisées sont : le gaz (fossile), le pétrole (via le fioul) et le charbon. Or, celles-ci sont émettrices de gaz à effet deserre.

Ainsi, le rôle clé de la chaleur renouvelable dans la lutte contre le réchauffement climatique a été fléché dans la Programmation Pluriannuelle de l’énergie (PPE). Selon l’ADEME, il est nécessaire de multiplier par 5 la production de chaleur renouvelable et de récupération délivrée par les réseaux de chaleur.

Les sources de chaleur renouvelable sont les suivantes :

  • La géothermie
  • La biomasse
  • La chaleur de récupération issue d’Usines d’Incinération des Ordures Ménagères (UIOM) – On parle alors d’usine de valorisation énergétique (UVE).
  • La chaleur issue de l’industrie
  • La récupération de chaleur sur l’eau (mer, lac, rivière et eaux usées)
  • La chaleur fatale issue des systèmes de cogénération efficace 
  • La chaleur solaire thermique issue de champs de capteurs solaire

Une filière en expansion

Afin de promouvoir ces modes de production de chaleur vertueux, l’ADEME, AMORCE, la FEDENE et le Syndicat des Énergies Renouvelables organisaient la Semaine de la chaleur renouvelable. Cet événement, qui a eu lieu du 4 au 6 décembre à Paris, a permis :

  • D’aborder l’actualité de toutes les filières (bois-énergie, géothermie, chaleur de récupération industrielle, chaleur solaire, énergie des déchets, biogaz),
  • De présenter les solutions qui sont mises en place dans les territoires,
  • D’identifier les perspectives et les besoins du secteur.

Voici quelques ressources pour en savoir plus sur le sujet :

Avis de l’ADEME sur les réseaux de chaleur alimentés par des énergies renouvelableset de récupération

ADEME – Production de chaleur en entreprise : et si vous passiez à la biomasse ?

Les solutions proposées par B2E – Focus sur la biomasse

Le club participe au développement de la pyrogazéification

Depuis plusieurs années, les membres de B2E participent aux réflexions sur le développement de la pyrogazéification. Celle-ci permet une forte réduction des déchets tout en disposant d’une énergie plus propre que les énergies fossiles.

Ces réflexions ont notamment abouti sur l’organisation des premières assises nationales de la pyrogazéification. Cet événement, organisé par le Club Pyrogazeification, CREATIV et B2E, fut un franc succès. Il a démontré que la technologie est opérationnelle et peut maintenant être déployée à large échelle. La preuve par l’exemple avec Naoden et AHCS.

Naoden innove pour produire de l’énergie à partir de la biomasse

Naoden est un fabricant français de microcentrales bioénergétiques utilisant le procédé de pyrogazéification. Ces centrales permettent de valoriser localement des déchets de biomasse solides comme les palettes ou les bois d’élagage, les noyaux de fruits ou d’olive et les coquilles d’argan en électricité et/ou chaleur.

A ce jour deux gammes de produits existent chez Naoden :

  • La centrale IMPERIUM qui produit de l’électricité et de la chaleur sur le principe de cogénération. Elle s’adresse principalement aux collectivités souhaitant mettre en place un nouvel exutoire pour leurs déchets verts dans une dynamique d’économie circulaire.
  • La centrale NOBILIS qui produit uniquement de la chaleur. Elle s’adresse au marché du verdissement de l’usage du gaz.

AHCS propose des solutions durables et sur mesure

AHCS Conception de Solutions Énergétiques est présent sur la gazéification des biomasses avec des solutions de micro-cogénération. Spanner Re2, industriel Allemand, est le partenaire technologique de ce développement avec plus de 700 installations en fonctionnement à travers le monde. AHCS en est le dépositaire en France.

L’entreprise a développé les solutions ELECBOX. Celles-ci produisent jusqu’à 1mW électrique avec des modules structurés encascade afin de répondre au déploiement de la production d’électricité et de chaleur. Une gamme de 5 modèles assemblés est disponible à Saint Nolff (56).

AHCS est membre et animateur ouest du club Pyrogazéification. Celui-ci développe depuis 2017 des actions de promotions de la gazéification à travers des réunions techniques et des salons.

Prochain rendez-vous sur le sujet : Conférence sur les micro co-génération, animée par AHCS, durant le salon bois énergie de Rennes, en janvier 2019.

Pour en savoir plus sur les solutions proposées par nos membres et le groupes de travail « déchets » : contactez-nous

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Plus d'articles
les membres de B2E
Mais que fait-on à B2E ? Retours de la plénière d’été