Gaz renouvelable, une filière en pleine essor

Les participants à la plénière de B2E ont bénéficié d’une présentation des enjeux relatifs au gaz renouvelable, réalisée par GRT Gaz. L’occasion de faire le point sur une filière en pleine croissance.

Qu’est-ce qu’un gaz renouvelable ?

On considère comme gaz renouvelable, tout gaz produit à partir de ressources énergétiques renouvelables. Ils sont issus de trois principales filières :

  • La méthanisation : voie biologique basée sur l’utilisation de microorganismes pour décomposer de la matière organique et produire du biogaz. Celui-ci est principalement composé de méthane et de dioxyde de carbone.
  • La pyrogazéification ou gazéification : voie thermochimique permettant de produire des combustibles solides, liquides ou gazeux à partir de matière organique. Ce procédé permet la production de gaz de synthèse appelé syngas. Retrouvez notre article sur la pyrogazéification
  • Le power-to-gas (PtG) : procédé de conversion d’électricité renouvelable en gaz de synthèse. La première étape consiste à produire de l’hydrogène par électrolyse. Ce dernier sera ensuite converti en méthane.

On retrouve ainsi, dans les études existantes, la dénomination « gaz renouvelable », mais aussi « biogaz » ou « biométhane ».

La méthanisation est actuellement la filière la plus avancée et la plus mûre techniquement.

Le biogaz un allié de la transition énergétique

Le scénario énergie-climat ADEME 2035-2050 prévoit un potentiel théorique de 460 TWh de gaz renouvelable, en 2050. Un mix gaz 100% renouvelable permettrait d’éviter les émissions directes d’environ 63 Mt CO2/an. Quatre scénarios ont été définis pour évaluer différentes hypothèses, en particulier sur les ressources disponibles, tel que le bois ou la biomasse.

La méthanisation représente toujours une part importante du scénario. Cependant, celle-ci devra répondre à un certain nombre de défis pour être compétitive. Retrouvez notre article sur la méthanisation en France.

De nombreuses réflexions et expérimentations sont donc en cours, notamment en Bretagne. Elle concernent, par exemple, l’exportation du gaz ou encore le développement du BioGNV. Bretagne Eco-Entreprises s’associe à ces réflexions au travers de ces groupes de travail « Méthanisation » et « Pyrogazéification ».

Perspectives et innovations

La méthanisation est aujourd’hui la première technologie mature de production de gaz renouvelable. À moyen et long terme, de nouveaux procédés de production de gaz renouvelables et de récupération se développeront :

  • La pyrogazéification de résidus de biomasse sèche ou de déchets ultimes préparés comme les CSR (Combustibles Solides de Récupération),
  • La méthanisation des microalgues,
  • La gazéification hydrothermale, procédé thermochimique permettant de convertir des biomasses liquides présentant de faible taux en matière sèche (entre 5 et 25 %) en un gaz de synthèse riche en méthane, hydrogène et gaz carbonique.

Des expérimentations sont en cours pour développer et optimiser les technologies associées. Reste à définir le contexte réglementaire et tarifaire de ces nouvelles filières.

B2E, au travers de ses réflexions et de ces échanges avec les acteurs, participe ainsi au développement des filières d’éco-activités.

Hervé Denis, président de B2E, échange avec Amaury MAZON et Romain VERLES, de GRT Gaz, lors de la plénière du club.

Aller plus loin : Panorama du gaz renouvelable en 2018 / Etude ADEME- un mix de gaz renouvelable en 2050

En savoir plus : contact@b2e.bzh 

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Plus d'articles
solution naoden biomasse chaleur renouvelable
Se chauffer sans alimenter le réchauffement climatique, c’est possible!